Vos questions sont entre de bonnes mains

Treuil de débardage

Partager
Envoyer par email

La coupe des arbres regroupe plusieurs étapes, notamment le démontage, l'abattage et l'ébranchage. Le fût doit ensuite être débardé et débité. Un matériel adapté peut faciliter ces opérations :

Financez votre projet

Treuil de débardage : pour traîner le tronc au sol

Treuil débardage

Le débardage est l'action de traîner sur le sol un fût abattu et ébranché. Le tronc est ensuite disposé sur l'aire d'emport ou sur le chantier de débitage. Autrefois réalisé par des chevaux de trait (traction), le débardage sylvicole se fait aujourd'hui grâce à :

  • des machines comme l'abatteuse parfois débardeuse ;
  • des treuils sur engins ou portatifs ;
  • des treuils manuels.

Le treuil le débardage sur engin : 3 à 7 tonnes

Sur engin, le treuil de débardage est le plus souvent hydraulique :

  • il est constitué d'un tambour d'enroulement du câble de débardage et commandé depuis le poste de pilotage ;
  • il est monté sur l'attelage 3 points d'un tracteur ou d'un engin.

La capacité de traction varie de 3 à 7 tonnes environ. Il est important que le treuil de débardage soit équipé d'un tablier protecteur évitant que les grumes (fûts abattus et ébranchés) ne viennent pas heurter la cabine de l'engin.

À noter : les treuils de désensablement des 4x4 ne sont pas adaptés au débardage même si ponctuellement cette utilisation est concevable : il faut alors prévoir une possibilité de mouflage pour multiplier la capacité de traction.

Financez votre projet

Le treuil de débardage autonome : 1 à 2 tonnes

Le treuil de débardage peut aussi être transportable et autonome sans nécessiter la puissance d'un engin :

  • le tambour du treuil est actionné par un moteur thermique à essence ;
  • l'ensemble compact nécessite un point d'appui ou un ancrage au sol pour pouvoir effectuer la traction.

La capacité de traction varie de 1 à 2 tonnes avec mouflage (dédoublage de la longueur de câble avec une poulie de renvoi).

Le treuil de débardage sur tronçonneuse : 1 à 3 tonnes

Le treuil sur tronçonneuse est un accessoire qui vient se placer en lieu et place du guide-chaîne et de la chaîne de la tronçonneuse. Le tambour enrouleur de câble est alors entraîné par le moteur de la tronçonneuse. Il est indispensable d'utiliser une tronçonneuse de puissance suffisante (3 000 à 5 000 W, soit 50 à 90 cm³).

La puissance de traction varie de 1 à 3 tonnes avec mouflage. L'ensemble nécessite un point d'appui ou un ancrage au sol pour pouvoir effectuer la traction.

Treuil de débardage manuel : 1 tonne maximum

Le treuil manuel de débardage est un simple tambour actionné à la main sur lequel vient s'enrouler le câble de traction. La capacité d'un treuil manuel étant souvent limitée à la tonne, c'est un outil à usage ponctuel. Il peut être utilisé conjointement ou en remplacement avec le tire-fort, beaucoup plus puissant mais plus lent à la translation.

Treuil de débardage : matériel professionnel et cher

Le prix d'un treuil de débardage varie énormément selon le type utilisé :

  • treuil sur engin : 1 500 à 4 500 € ;
  • treuil sur tronçonneuse : environ 1 500 € ;
  • treuil autonome (poulie de mouflage) : environ 1 500 € ;
  • treuil manuel : 20 € à 50 €.

Comme il s'agit d'un investissement important en matériel, le débardage peut être réalisé par une entreprise d'élagage ou un bûcheron qui a déjà amorti le prix du matériel.

Financez votre projet


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
g. destide

assureur conseil

Expert

fabrice seguin

coach en création de jardin (depuis 2009)

Expert

christophe petit

distribution engrais organiques | engrais mva

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver une plante

Recherchez par nom

Rechercher

OU

Recherche par critères

Couleur des fleurs

Couleur des feuilles

Climat

  • Climat continental : Climat contrasté : très froid l'hiver, et très chaud l'été. Les précipitations sont faibles. C'est le climat de référence pour les dates de semis et de plantation.
  • Climat océanique : Climat tempéré : hiver doux et été frais. Les précipitations sont abondantes. Vous pouvez semer et planter un peu avant la date de référence.
  • Climat semi-océanique : Entre le climat continental et le climat océanique : hiver et été sont marqués, et les précipitations sont régulières.
  • Climat méditerranéen : Climat chaud et sec en été, et doux en hiver. Les précipitations sont rares mais peuvent être très fortes, et il pleut surtout à l'automne. Vous pouvez semer et planter un mois avant la date de référence.
  • Climat montagnard : Été doux et hiver rigoureux. Les précipitations sont importantes. Vous pouvez semer et planter un mois après la date de référence.
Envie d'en savoir plus ?

Plantation

  • Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
  • Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
  • Plante aquatique : La plante pousse dans l'eau (bassin de jardin, aquarium, bord de cours d'eau, marais, etc.).
Envie d'en savoir plus ?

Exposition

  • Soleil : La plante a besoin de beaucoup de soleil pour s'épanouir tout au long de la journée. Elle ne doit pas être à l'ombre d'une construction ou de plantes plus grandes.
  • Mi-ombre : La plante a besoin de soleil, mais pas trop. Elle s'épanouira dans un espace ensoleillé une partie seulement de la journée.
  • Ombre : La plante craint l'exposition directe au soleil. Elle poussera à l'ombre d'une construction ou d'autres plantes plus grandes.
Envie d'en savoir plus ?

Uniquement les plantes

  • Facile à entretenir : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
  • À faible besoin en eau : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
  • Résistantes au froid : Plante résistante au gel.

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.